avec le SAL de Marie-Odile

Le but est d'utiliser ce qui traîne dans nos placards, ou de terminer un UFO.

Ce mois-ci j'ai ressorti des pelotes de laine très anciennes (Bergeronnette de Bergère de France, qui ont au moins 25 ans), et un reste de Drops Delight, d'un châle tricoté il y a quelque temps et pour lequel je n'avais pas fait d'article sur ce blog.

laines

J'ai choisi un modèle de The Sampler girl, alias Tanya Marie sur Ravelry "French outlander shawl"...

Tanya Marie est adorable, j'avais un souci pour démarrer le châle, j'ai recommencé plusieurs fois et je ne comprenais pas ses explications, je lui ai envoyé un message sur Ravelry et elle m'a répondu dans l'heure pour m'expliquer et m'a dit ne pas hésiter si j'avais d'autres problèmes. Ensuite elle a revu les explications pour qu'elles soient plus claires. J'ai beaucoup apprécié...

Je vais ajouter queques répétitions à son modèle, car je le trouve un peu court, mais c'est certainement dû à la laine que j'ai utilisée...

french outlander shawl

 

Ce que j'aime chez Tanya Marie, c'est qu'elle puise son inspiration dans la littérature, que ce soit pour ses grilles au point de croix ou ses tricots (beaucoup de châles). 

Voici comment elle présente ce modèle :

" This shawl is worked top down, beginning with smaller size needles to create a gatheredness-style at neck and then grows once on larger size needles. Design inspired by the lush Parisian society in Dragonfly in Amber, Diana Gabaldon’s 2nd book in the Outlander series. Story takes the reader to lush, elegant 18th century Paris and then back again to the Scottish Highlands as the Battle of Culloden arises.

Pattern will take the knitter into close quarters of intrigue at the start, followed by a little labyrinth (much like the goings on at the French Court of Charles Stuart) then opens into pathways of knit and garter bands to illustrate the winding course from past to present in the novel. An eyelet border comes next, to bring the knitting traveller into a place of deep emotion and then swirls of ruffled edging soften the sadness as if in an everlasting hug. "

Le châle est inspiré de la série "Outlander" (qui s'est d'abord appelée Le chardon et le Tartan en français). L'histoire se passe au 18 ème siècle entre l'Ecosse et Paris, mais aussi au 20ème siècle, lorsque Claire retrouve son époque. Le haut du châle présente des jours qui font penser à des labyrinthes, puis après quelques rangs rayés pour le passage à la couleur principale, qui pour moi est un dégradé, on tricote en alternance du jersey et du point mousse. Le bord du châle retrouve la couleur de départ.