corbeau 

Pour fêter Halloween comme il se doit rien de tel que les bons classiques. Edgar Poe est un écrivain idéal pour cette période de l'année...

J'ai donc brodé l'adaptation de son Corbeau par Dany. Sur une toile grise marbrée, le fil noir est un fil brillant (nylon ??) et le fil dégradé une soie du Jardin de Jardin Secret (Cendre et Braise).

Il s'agit du début du poème traduit par Charles Baudelaire : "Une fois, sur le minuit lugubre, pendant que je méditais, faible et fatigué, sur maint précieux et curieux volume d’une doctrine oubliée, pendant que je donnais de la tête, presque assoupi, soudain il se fit un tapotement, comme de quelqu’un frappant doucement, frappant à la porte de ma chambre."

A noter qu'il existe aussi une version de Mallarmé : "Une fois, par un minuit lugubre, tandis que je m’appesantissais, faible et fatigué, sur maint curieux et bizarre volume de savoir oublié, — tandis que je dodelinais la tête, somnolant presque, soudain se fit un heurt, comme de quelqu’un frappant doucement, frappant à la porte de ma chambre, — cela seul et rien de plus."

J'aime beaucoup le rendu et je pense le monter en coussin. Dès que je trouve un coussin gris ou du tissu... et puis idéalement un ruban avec des corbeaux pour encadrer la broderie...